Accéder au contenu principal de la page Accéder au menu principal Accéder au menu pied de page Accéder au moteur de recherche Accéder au formulaire de contact

Le Pardon national de la batellerie annulé pour la deuxième fois de son histoire

La Ville de Conflans-Sainte-Honorine a décidé d’annuler le 61e Pardon national de la batellerie en raison de la crise sanitaire. Une seconde annulation après celle de 1968. La fête si appréciée par les Conflanais et par le monde de la batellerie devait être organisée les 19, 20 et 21 juin prochains.

Laurent Brosse, Maire de Conflans-Sainte-Honorine
« Nous sommes contraints d’annuler les commémorations du 26 avril et du 8 mai, mais aussi – c’est tout un symbole pour notre ville – les festivités du 61e Pardon national de la batellerie. Avec mon Adjoint délégué à la Batellerie, Laurent Moutenot, nous nous sommes entretenus avec les représentants des bateliers et des associations d’anciens combattants afin de leur annoncer la nouvelle. Ils n’ont pas été surpris par ces annulations, nous devons nous plier aux décisions de l’État dans le cadre de la crise du Covid-19. »

Lancement de la réhabilitation de la statue du monument aux Morts

Dans ce contexte si particulier, la Ville de Conflans affirme son soutien au monde de la batellerie et aux anciens combattants. La Municipalité procèdera aux travaux de réhabilitation de la statue du Monument aux morts de la batellerie, fortement dégradée par des infiltrations d’eau en février dernier. Le coût des travaux s’élève à 25 315 euros, subventionné à 65 % par le Conseil départemental des Yvelines dans le cadre du dispositif Yvelines Patrimoine. La conservatrice générale des monuments historiques a donné son accord pour le choix du restaurateur.